Peut-on rembourser un rachat de crédit par anticipation ?

Qu’il s’agisse d’un rachat de crédit immobilier ou d’un rachat de crédit à la consommation, vous avez la possibilité de le rembourser par anticipation. Cependant, il faut que vous sachiez qu’en choisissant cette option, vous n’échapperez pas aux pénalités de remboursement anticipé. Heureusement, ces dernières sont tout à fait négociables.

Zoom sur le remboursement anticipé d’un rachat de crédit

Dans le cadre d’un rachat de crédit, le remboursement anticipé est un versement destiné à solder partiellement ou totalement le capital restant dû de l’emprunt. En matière de rachat de prêt personnel ou crédit à la consommation, les pénalités de remboursement anticipé ne doivent pas dépasser 1 % du capital restant dû si le montant à rembourser est supérieur à 10 000 euros par période d’un an.

Dans le cas où la durée restante d’amortissement est inférieure à 12 mois, le taux de l’indemnité peut être plafonné à 0,5 %. Il convient de noter que ce dernier était porté à 5 % du capital restant dû avant l’entrée en vigueur de la loi Lagarde le 1er mai 2011.

Concernant le rachat de crédit immobilier, le Code de la consommation prévoit une indemnité égale à la valeur de 6 mois d’intérêts. En outre, cela ne doit pas excéder 3 % du capital restant dû. À noter que l’application des pénalités de remboursement anticipé en matière de rachat de crédit est indiquée dans votre contrat. N’oubliez donc pas de vérifier ses termes.

Rachat de crédit : négociation des pénalités de remboursement anticipé

Pour éviter les pénalités importantes lors du remboursement anticipé d’un rachat de crédit, il est conseillé de les négocier avant la mise en place du crédit en mettant en concurrence les organismes prêteurs. Les indemnités sont aussi négociables après la signature du contrat.

Vous pouvez également négocier les pénalités de remboursement anticipé en cas de rachat de crédit par un autre établissement prêteur, et ce, en tant que nouveau client. Par ailleurs, restez vigilant sur les différentes clauses prévues dans votre contrat de rachat de crédit comme le montant minimal du remboursement partiel, notamment en cas de crédit immobilier.