Peut-on négocier son crédit auto ?

Vous projetez d’acheter une voiture neuve ou d’occasion et vous avez besoin d’un crédit d’auto en vue de financer cet achat ? Dans un premier temps, il est indispensable de comparer les différents taux que vous proposent les établissements de crédit et les banques.

En effet, chaque société de crédit ou banque ont des barèmes bien définis et il est quasiment impossible de négocier son taux de crédit voiture. Le seul moyen est de faire marcher la concurrence, afin d’obtenir les conditions idéales pour votre prêt.

Comparer le TAEG (taux annuel effectif global) que proposent les différents établissements.

Le TAEG regroupe les intérêts que vous allez payer sur la base du taux nominal pratiqué par la banque ou l’organisme de crédit auto, mais également les frais de dossier, les frais d’assurances et de garanties.

Il est primordial d’obtenir le détail de ces éléments afin d’évaluer chaque offre, car votre unique négociation pourra se porter sur les frais de dossier et d’assurances.

Bien choisir la durée de son emprunt

Si vous choisissez une durée longue (à partir de 60 mois) : cela vous permettra d’avoir des petites mensualités et de mieux budgétiser vos revenus mensuellement. Par contre, l’établissement va appliquer des taux plus élevés pour diminuer les risques de défaut de paiement de l’emprunteur sur une longue durée.

Si vous optez pour une durée courte (jusqu’ à 24 mois) : les banques vont vous proposer un taux attractif, du fait des risques moins importants de non-paiement dont elles peuvent s’exposer. Cela va réduire considérablement le coût total des intérêts et d’achever rapidement ce crédit. Cette durée est dans la plupart des cas utilisés pour l’achat d’une voiture d’occasion de moins de 5000 euros ou lorsqu’un apport est versé.

Adjoindre un apport

Régler une partie du bien que vous désirez acquérir, vous permettra de réduire le montant de l’emprunt, la durée et surtout le taux de votre prêt. Un facteur important à ne pas négliger lors d’un apport versé est le geste commercial ou la ristourne sur l’automobile que vous pouvez obtenir.

Attention : les taux de crédit proposé par le concessionnaire sont les plus élevés et rien ne vous oblige à les accepter. Conservez sa proposition et faite jouer la concurrence.