Les documents à fournir lors de la souscription à un crédit auto

Le crédit auto ou prêt auto est aussi nommé crédit affecté. Son appellation est due au fait que ce genre de crédit sera destiné à l’achat d’un véhicule et il ne peut servir pour tout autre achat.

Tous peuvent établir une demande, il faut cependant apporter les preuves d’une situation financière apte au remboursement du crédit auto. Pour cela vérifiez votre situation avant votre demande et réunissez tous les documents qui peuvent mettre en valeur votre profil emprunteur.

Ce que dit la loi

La loi oblige les organismes préteurs de vérifier la solvabilité de ses emprunteurs. Malgré que ce soit un fait gênant pour certains, il faut garder en tête que ceci sert aussi à protéger un emprunteur qui n’aurait pas assez de ressources pour emprunter et se trouverai donc, avec une dette impossible à régler.

Voici donc les documents que l’on doit présenter lors d’une demande de crédit auto :

  • Une copie de sa pièce d’identité
  • Un justificatif de son domicile datant de moins de trois mois
  • Une copie de ses trois derniers bulletins de salaire
  • Un relevé d’identité bancaire

En cas d’apport personnel

  • Un justificatif détaillant le montant de l’apport personnel
  • Un bon de commande attribué par un concessionnaire ou garage

Dans le cas d’un crédit affecté :

  • Un justificatif de l’opération

Les organismes de crédit auto, ont le droit de consulter le fichier national, mis à disposition par la Banque de France et qui regroupe les éventuels incidents de payement d’un individu, surgis pendant un remboursement de crédit.
Selon la situation, il faut réunir tous les documents listés, ajouter l’exemplaire de la demande de crédit, daté et signé, et les renvoyer vers l’organisme créditeur.

Bien évidement, le souscripteur a la possibilité de refuser d’apporter les documents demandés. Cependant, et en l’absence de preuves pour pouvoir établir un accord de crédit, l’organisme estime que vous vous n’êtes pas solvable, ce qui entraîne un refus catégorique de la part du prêteur et, peu importe, que vous passiez par un organisme spécialisé, une banque ou tout autre moyen.