Banque en ligne, quels impacts sur les banques classiques

Depuis quelques années les banques en ligne connaissent un réel succès auprès des consommateurs. Cela s’explique par une envie de réduire le coût des frais bancaires.
Les banques traditionnelles favorisent le contact direct entre leurs employés et les clients qui sont amenés à se rendre à l’agence. Le particulier doit en effet se rendre dans leur banque pour y effectuer des opérations telles que le dépôt de chèque, une demande de crédit …

La banque en ligne séduit pour plusieurs raisons, notamment pour les tarifs qui sont entre 3 à 5 fois moins chers que dans les banques classiques. Le particulier peut également gérer avec plus de souplesse son compte en effectuant des opérations par Internet sans avoir à contacter un conseiller ni à se déplacer dans une agence bancaire.

Le client d’une banque traditionnelle est contraint de s’adapter aux horaires d’ouverture de sa banque pour pouvoir entrer en contact avec son conseiller ou effectuer une quelconque opération tandis que celui de la banque en ligne peut se connecter à n’importe quel moment.

Banque en ligne de plus en plus d’adeptes

Pour toutes les raisons citées ci-dessus, les banques en ligne ont déjà conquis plus d’un millions de consommateurs en moins de 10 ans. Les tarifs pratiqués par les banques en ligne étant moins élevés, les consommateurs y trouvent leur compte. On note également une souplesse d’utilisation qui facilite le quotidien des clients.

Toutefois, il est important de noter que la banque en ligne est quand même réservée aux internautes. Vous ne pouvez pas avoir accès à une banque en ligne i vous n’avez pas de connexion internet. Il est également important de penser à sécuriser son compte en changeant régulièrement son mot de passe, ou encore bien veiller à ce que l’adresse internet de votre navigateur commence par « https » et non « http ».

La meilleure banque en ligne séduit de plus en plus et grignote des parts de marché à la banque traditionnelle mais elle est loin de les faire disparaître. Cette part de marché est aujourd’hui estimée entre 7 et 8% mais connait un essor considérable d’année en année.