18 mars 2012

Chèque complètement barré !

Après un réveil un peu trop matinal pour un dimanche, j’ai lu les blogs des copains puis j’ai fini par me recoucher et j’ai été réveillé par une crise de panique suite à un rêve que j’ai fait pendant cette courte sieste. On rêve tous mais souvent, on oublie au bout de quelques heures. Du coup, je vais faire un billet.

Au bureau, on commande des dosettes de café « Nespresso » et on paye par chèque. Dans mon rêve, cette andouille de David Burlot était en retard pour payé son café et je l’ai engueulé. Il a donc refait son chèque devant moi… Mais, dans la panique, il a mis mon nom à la place de « Nespresso », l’imbécile. Alors je l’ai à nouveau engueulé et il a refait son chèque.

Dans les boyaux de ma tête, toujours dans mon rêve, j’ai commencé à paniquer au cas où la même chose m’arrivait vu qu’il me faut économiser les chèques puisque je ne sais absolument pas comment en commander de nouveaux depuis le passage à l’Euro (dans la vraie vie,  fin 2001, ma banque m’a envoyé deux carnets de chèques libellés en euros, et je suis réellement en train de terminer le dernier).

Ainsi, dans mon rêve, j’ai eu une crise de panique parce qu’après avoir fait mon dernier chèque, je ne pourrais plus acheter du café, au bureau !

C’est con, un rêve.

A noter que dans la vraie vie, j’ai payé mon café, jeudi dernier. Souvent, je paye celui de collègues qui me remboursent en liquide, vu que je suis un des rares dinosaures à avoir toujours son carnet de chèques sur lui… Et vendredi, j’ai raté mon chèque, il a fallu que je le refasse.

Je ne sais pas ce que David faisait dans mon rêve vu qu'on ne bosse pas ensemble et il manque singulièrement de nichons pour que je puisse le tolérer dans mon lit...

Par contre, j'ai une vague  idée de l'origine de se rêve vu qu'avant de me coucher, j'avais lu une tonne de billets et que j'en ai laissé un en "non lu" parce qu'il méritait un commentaire et que je n'étais pas inspiré. C'est un billet de Mtislav, à propos de l'arrestation de Georges Clooney, hier...

J'en profite pour saluer son épouse.

14 commentaires:

  1. Les rêves sont parfois très drôles, dans tous les sens du terme ^^ Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  2. C'est con comme rêve !
    Tu devrais envisager fortement de faire une psychanalyse. Je n'ai jamais de chéquier, et jamais de soutien de gorge.
    Merci pour la photo !

    RépondreSupprimer
  3. Si je fais une lecture transversale de ton billet, je constate que si David avait un peu plus de nichons, il aurait la chance d'être dans ton lit. Ca c'est du lourd, un scoop quoi.

    RépondreSupprimer
  4. Je vais me livrer à un rapide décryptage : en fait, ce dont vous avez peur, c'est de ne plus avoir de quoi vous payer vos bière une fois que les socialistes seront au pouvoir, salaud de riche propriétaire que vous êtes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La bière sera gratuite, laïque et obligatoire.

      Supprimer
  5. C'est pas tout ça, mais tu te rappelles que tu dois être au Cirque d'Hiver pas plus tard que 17h !
    ... et qu'il faudra te frayer un chemin au travers des militants du PC qui recouvrent,avec Méluche, toutes leurs capacités de mobilisation ? ... ça j'admire, bravo les mecs ! ... Et dire que ce Méluche, avec sa tchache, il réussit à boucler mon quartier ! ... Jean-Luc, c'était mon voisin, j'en parle avec affection en reconnaissant son immense talent, même s'il me tappe toujours sur les nerfs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf, heureusement que je jacasse sans arrêt ! :)))
      Bzz

      Supprimer
  6. Mrs Clooney est l'epouse de Mtislav ?!

    RépondreSupprimer
  7. C'était un super petit meeting dans la salle minuscule du Cirque d'Hiver pleine à craquer. François Hollande a exploré toute la filière culturelle : partant des principes démocratiques qui placent l'accès à la culture, à l'éducation et à l'information au 1er rang des préoccupations d'une Présidence de gauche, si elle lui est confiée, il abordé tous les sujets, avec la compétence qu'on lui connait : le Livre, l'importance de lutter au niveau européen pour imposer notre exception (prix unique du livre), l'importance de protéger les libraires et d'intensifier ce réseau qui met le livre à portée des gens dans leur quartier, la question de l'hyperconcentration éditoriale contre laquelle on doit lutter, le défi qu'on doit relever, du livre numérique; la révolution numérique comment la mettre à la portée de tous, la mise en réseau au niveau européen des bibliothèque avec le système mis au point par notre Bibiliothèque nationale pour proposer une information gratuite autre que Google; la question des opérateurs sur internet, l'Hadopi qui est exactement l'envers répressif de tout ce qu'il faudrait faire ... Le spectacle, le financement par les collectivités territoriales et l'Etat réengagé, de la filière culturelle ... La presse, la liberté de la presse, la protection des journalistes et de leurs sources. J'ai plus le temps. Il a énuméré pour finir toutes les mauvaises manières de s'y prendre qui ont caractérisé les actions de Sarkozy .... pour finir par l'élan culturel que contient notre programme. Bref, je n'ai pas pris de note ! ... moi je crie "Bravo", François Président ... alors on compte sur toi pour le beau Biyé.Bises

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !