18 novembre 2009

On est en finale ! On est en phase finale ! On est en phase terminale !

Ce que j'en dis, une petite main, hein ? Ca ne fait pas de mal, hein ? Belle fin de match !
 






11 commentaires:

  1. Ah oui, c'est vrai, y'avait du foot…
    Bordel, j'ai tellement décroché de ce bouzin…
    :-|

    RépondreSupprimer
  2. Jef et Mathieu,

    A deux mains !

    Poireau,

    Qu'est-ce tu foot, bordel ?

    RépondreSupprimer
  3. Le foot me dégoute ! C'est emmerdant à regarder, chiant à commenter et crétin à comprendre. Je préfère définitivement le rugby.
    Ça ne m'empêchera pas de regarder un match ici ou là mais de là à suivre les aventures de 11 mecs en short dirigés par un imbus…
    :-))

    RépondreSupprimer
  4. Poireau,

    Quand tu réfléchis bien, le rugby est pire que le foot, notamment par ses aspects nationalistes...

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas : je ne crois pas du tout, y'a qu'à voir les fins de match avec haie d'honneur du perdant au vainqueur, par exemple.
    Surtout, durant un match de rugby, même quand ça ne marque pas, il se passe des trucs !
    Bon… question de goût !
    :-)))

    RépondreSupprimer
  6. Rappelle toi la dernière coupe du monde de rugby...

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas, question nationalisme, le foot nous en a offert son lot, hier. Mon malaise vient d'ailleurs plus de cette myriade jamais vue de drapaux bleu-blanc-rouge dans les tribunes que de la main de Thierry Henry. En plein débat sur l'identité nationale, le tricolore qui prend la place du bleu traditionnel de notre équipe nationale, ça avait comme un goût d'identité bien bien bien repliée sur quelque chose qui exclut la diversité culturelle. Et le poster du même tonneau derrière notre président au moment de sa petite interview de fin de match en disait long sur l'orchestration de cette mutation. S'il s'agissait de mettre en scène le soutien de la France à notre équipe nationale, l'effet était plutôt inverse. Et n'en déplaise aux mauvais coucheurs, j'ai préféré la liesse des jeunes Français d'origine algérienne à la qualification de l'Algérie. Ce n'est pas couleur contre couleur, c'est que hier soir, contrairement à juillet 98, le drapeau algérien incarnait mieux que le drapeau français la possibilité de vivre avec plusieurs cultures et plusieurs identités...

    RépondreSupprimer
  8. Oh!91,

    A la fin du match de l'équipe de France, j'étais chez moi donc je n'ai vu aucune liesse. Par contre, celle des Algériens m'a profondément emmerdé (en causant la fermeture anticipé de la Comète).

    J'en ai fait un billet ce matin, sur PMA, titré, de mémoire "antinationaliste réactionnaire".

    RépondreSupprimer
  9. Par ailleurs, je t'invite à lire le billet de Dorham.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !