01 octobre 2006

Bobo, moi ?


Hier soir, chez Ruquier, j’ai écouté pour la première fois « les bobos » de Renaud. Je sais. Côté musique, je suis souvent en retard. Ca fait des mois qu’on en parle.

Etant un vieux fan de Renaud (pensez-vous ! J’ai 40 ans… Calculez l’âge que j’avais au moment de « laisse béton »), je rigolais bien de toutes les critiques entendues sur la chanson.

Mais en l’écoutant, j’ai moi-même bondi, proche de la colère !

Dès le premier couplet il parle des gugusses qui payent beaucoup d’impôts et qui bossent dans l’informatique ! Deux ou trois couplets dans lesquels rien ne me vise. Et hop ! Il attaque les mecs qui écoutent France Info. Moi, j’écoute France Info. C’est d’ailleurs probablement pour ça que je n’avais jamais entendu cette chanson.

Le voila qui s’attaque aux fans de Desproges ! De Manu Chao, moi qui suis allé voir la Mano Negra à l’Olympia en 89 ou 90 !

Je me dis « mais quel vieux con il est devenu » !

Ca continue. Le voila qui s’attaque à Ruquier et aux cons qui le regardent. Moi qui étais justement en train de regarder Ruquier.

Tilt !

J’ai compris. Enfin, j'espère ! Qu’est ce que je peux être con, des fois…

D’ailleurs le truc sur Ruquier, il n’est même pas dans la chanson originale…

 
 
On les appelle bourgeois bohêmes
Ou bien bobos pour les intimes
Dans les chansons d'Vincent Delerm
On les retrouve à chaque rime
Ils sont une nouvelle classe
Après les bourges et les prolos
Pas loin des beaufs, quoique plus classe
Je vais vous en dresser le tableau
Sont un peu artistes c'est déjà ça
Mais leur passion c'est leur boulot
Dans l'informatique, les médias
Sont fier d'payer beaucoup d'impôts
 
Les bobos, les bobos
Les bobos, les bobos
 
Ils vivent dans les beaux quartiers
ou en banlieue mais dans un loft
Ateliers d'artistes branchés,
Bien plus tendance que l'avenue Foch
ont des enfants bien élevés,
qui ont lu le Petit Prince à 6 ans
Qui vont dans des écoles privées
Privées de racaille, je me comprends
 
ils fument un joint de temps en temps,
font leurs courses dans les marchés bios
Roulent en {x4}4, mais l'plus souvent,
préfèrent s'déplacer à vélo
 
Les bobos, les bobos
Les bobos, les bobos
 
Ils lisent Houellebecq ou philippe Djian,
Les Inrocks et Télérama,
Leur livre de chevet c'est surand
Près du catalogue Ikea.
Ils aiment les restos japonais et le cinéma coréen
passent leurs vacances au cap Ferret
La côte d'azur, franchement ça craint
Ils regardent surtout ARTE
Canal plus, c'est pour les blaireaux
Sauf pour les matchs du PSG
et d'temps en temps un p'tit porno
 
Les bobos, les bobos
Les bobos, les bobos
 
Ils écoutent sur leur chaîne hi fi
France-info toute la journée
Alain Bashung Françoise Hardy
Et forcement Gérard Manset
Ils aiment Desproges sans même savoir
que Desproges les détestait
Bedos et Jean Marie Bigard,
même s'ils ont honte de l'avouer
Ils aiment Jack Lang et Sarkozy
Mais votent toujours Ecolo
Ils adorent le Maire de Paris,
Ardisson et son pote Marco
 
Les bobos, les bobos
Les bobos, les bobos
 
La femme se fringue chez Diesel
Et l'homme a des prix chez Kenzo
Pour leur cachemire toujours nickel
Zadig & Voltaire je dis bravo
Ils fréquentent beaucoup les musées,
les galeries d'art, les vieux bistrots
boivent de la manzana glacée en écoutant Manu chao
Ma plume est un peu assassine
Pour ces gens que je n'aime pas trop
par certains côtés, j'imagine...
Que j'fais aussi partie du lot
 
Les bobos, les bobos
Les bobos, les bobos

5 commentaires:

  1. Moi qui suis fan de Gérard MANSET (et j'ai le Very Best Of Intégral, comme on dit chez Ardisson) je ne me sens pourtant pas visé...L'air de rien ça ressemble encore à la discrimination raciale, cette chanson!

    RépondreSupprimer
  2. Bin Tonnégrande, mais il y a la dernière phrase du texte !!!
    Mais Renaud, je ne sais pas si je l'aime encore ou pas…
    Sa campagne d'affiche pour Universal contre le piratage, ça passe pas bien…

    RépondreSupprimer
  3. >Nicolas : ça n'a rien à voir mais si, quand même ! Je viens de te féliciter pour ton commentaire sur le blog de Franssoit, à propos de la dette.
    Mais j'ai une question sérieuse à te poser. Puisque c'est l'Etat, il a le pouvoir d'annuler sa dette, non ?
    C'est lui qui fabrique la monnaie, non ?
    J'y comprends rien !!!
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Tonnegrande est de retour sur les blogs !

    Filaplomb,

    Non, il n'a pas le pouvoir d'annuler la dette, et, depuis l'euro, ce n'est plus lui qui imprime les billets.

    La dette en question est empruntée sur les milieux financiers et est quelques chose de réel.

    RépondreSupprimer
  5. Les bobos ils écoutent Renaud, tatatan...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !