28 juin 2016

Bud Spencer


Bud Spencer, ancien champion de natation et comédien dans films comme on aime, sans fond mais très drôles, est mort hier mais je n'ai pas eu le temps de lui rendre hommage qu'il mérite. 

C'était un gros barbu, ancien champion de natation, comme moi, même s'il y a quelques volets de ma carrière sportive que je relate peu sur mon blog. 

En 1982 ou 83, j'ai été champion de Bretagne junior UNSS de relai 4 fois cent mètres par équipe. On avait bien rigolé. Il y avait une seule équipe à se présenter et on avait nagé comme des crapauds. Même que les organisateurs avaient refusé de nous refiler la médaille. Comme quoi, c'est bien qui ne sont pas sportifs. Le président de la fédération se prénommait probablement Gérard. 

Néanmoins, avec ma légère surcharge pondérale, ma barbe entretenue par le jardinier du coin, c'est le seul point commun que j'ai avec le monsieur, sauf peut-être celle de manquer de sérieux (ce que je tiens par sa bio Wikipedia, pour le reste, je n'en sais rien). 

Il était plus grand que moi et pesait plus lourd. C'est une référence. 

Néanmoins, avec Terrence Hill, il formait un couple d'acteurs que j'adorais. Le couple et les deux acteurs. Vu mon âge, ils représentaient quelque chose mais je les avais presque oubliés. Il faut dire qu'ils avaient tourné dans beaucoup de navets. Contrairement à moi. Son compère, par contre, a fait quelques chefs d'œuvre. Mais l'un n'aurait pas existé sans l'autre. 

Bud Spencer tire son prénom d'une marque de bière contrairement à moi qui ai le prénom d'un marchand de vin. 

Mes condoléances à la famille, aux proches et à tous les fans. 

J'ai toujours jours été persuadé que c'est grave à lui que des surchargés pondéralement ne sont jamais agressés dans le métro et que, si je suis encore en vie après trente ans de conneries dans et sous Paris, c'est un peu grâce à lui. 

Il a donc œuvré pour une bonne cause. 

26 juin 2016

Dure journée

J'attends encore le résultat de deux élections (municipales à Loudéac et NDDL).

Excellent déjeuner à la Comète avec Esther, Irène, Sophie, Aymeric, Ronald et Nathan même si je m'endormais. C'est tout moi le dimanche midi. Si je ne suis pas avec des potes au comptoir, il faut que ce fasse ma sieste à 13h ou 13h30 ! 

La discussion tournait autour des conséquences du Brexit, le prétexte de notre KdB pendant le début du repas. 

Toujours est-il qu'au moment où ils sont partis, le match commençait avec ce putain de penalty dès le début. Je suis resté jusqu'au bout, bien heureux de l'issue finale avec le blondinet avec un nom allemand qui marque deux buts. 

Tenter de faire la sieste à 17h15 était une mauvaise idée. 

Je vais aller attendre les premières estimations à l'Aéro, tellement il fait chaud chez moi (alors que dehors, c'est moyen), ce qui devrait me faire sept heures de bistro aujourd'hui, le tout sans picoler. 

20 juin 2016

RATP ligne 7 : gros fail ce soir

Je suis parti de La Défence à 20 heures. Le monsieur dans le micro annonçait un incident Ligne 7 avec reprise du trafic à 21h. Je me suis rabattu sur la ligne 6 à l'Etoile. Je descends Place d'Italie. L'incident était confirmé. Je décide de rendre le 47. L'arrêt était plein de monde et les bus, bondés, ne s'arrêtaient pas. 

Ces andouilles n'avaient pas pensé à mettre des bus de substitution. 

Je me décide à aller à pied Porte d'Italie pour prendre un 131, que j'ai fini par avoir au bout de 10 minutes, le tout pour arriver à Bicêtre vers 21h45, mes bistros fermant. 

Ces ânes de la RATP avaient annoncé une reprise du trafic à 21h. 45 minutes plus tard ce n'était pas revenu et aucun moyen de secours n'était mis en œuvre. L'application RATP indique toujours une reprise à 21h et le type de Twitter est parti au bistro, ce qui n'est pas une critique, mais j'arrive encore à tweeter après 35526 verres. 

S'ils avaient dit la vérité des le départ, j'aurais gagné 45 minutes en prenant l'itinéraire bis. Il y a encore une grosse marge d'amélioration. 

19 juin 2016

Vidéo de bistro


Ces trois types prenaient discrètement une vidéo de nous, pendant cet apéro sous le signe du baptême du fils du patron. 

Discrètement est une façon de parler. On est deux à avoir vu le manège. 

Ma photos sera sur Facebook avant leur vidéo. 

Un d'eux, celui du milieu, était dzjà là vendredi soir. On dirait des abrutis du service d'ordre du FN. Ou de la CGT. 

15 juin 2016

Perversité

J'ai un doute. 

Une jeune fille (20 ans ?) se penche vers le chien d'Odette pour le caresser. Le chien se lève sur ses pattes arrières contre les cuisses de la charmante jouvencelle ce qui fait que sa truffe arrivait "dans" sa jupe. Je me suis mis à imaginer qu'il lui arrache la culotte. J'en parle à Tonnégrande qui avoue une pensée similaire (je suppose que le gros s'imaginait que la demoiselle n'avait pas de culotte et avait trouvé un truc à lécher). J'ai donc dit à Odette qu'elle devrait éduquer son chien pour arracher les culottes. 

Cela fait-il de nous d'immondes pervers méritant d'être montrés du doigt par les féministes et dénoncés par les blogueurs de gauche abrutis ?

Le chien : 


12 juin 2016

Les Irlandais sont des pochetrons contrairement aux Polonais

Dans le TGV, j'ai eu soif. Cela m'arrive rarement contrairement à ma réputation. Je suis donc allé au wagon bar boire une bière (j'ai eu de la chance, il en restait 4). Il y avait une douzaine d'Irlandais saouls comme des Polonais qui chantaient et criaient comme dans un pub de chez eux. 

J'ai rigolé avec la vendeuse. Du genre : bravo pour votre bistro, il y a une sacré ambiance. Je masquais mon profond mépris. Non pas pour elle mais pour son employeur et le système. Toujours est-il qu'elle était de très bonne humeur, n'ayant jamais eu un tel moment d'amusement dans son boulot. 

Une paire d'heures d'heures après, j'arrive à Bicêtre et vais boire un coup à l'Aéro, où la nonne humeur est de mise aussi en cette période de ramadan. La Comète est en face et, vers 20 heures, je vous les serveurs, Christian et Roger, sortir. Ils se dirigent vers le PMU et je décide, un peu à contre cœur (j'étais bien à l'Aéro) de les rejoindre dix minutes après. 

Il y avait une bande d'Irlandais (alors que la bière est de l'Amstel) en fête, chantant et criant. Un vrai bonheur. 

J'arrive à me faire servir (sur le compte de Christian). Le patron (kabyle, vive la couleur du drapeau) était pris au jeu des Irlandais et "dansait" avec eux. 

Christian et Roger ne savaient pas qui avait gagné le match et contre qui jouait l'Irlande. J'ai pris mon iPhone et regardé. Irlande avait perdu contre la Pologne...

Je suis donc retourné à l'Aéro où je savais voir un Polonais normal, qui boit du Whisky, mon homonyme, Nicolas, et où la bière est bonne (de la Kro, on n'est jamais déçus). 

Et qui ne sait évidemment pas que l'équipe de son pays dont il se contrefout avait gagné un match dans une compétition dont il se contrefout aussi. 

11 juin 2016

La fête de la musique à Loudéac #FDLM2016

La municipalité s'étant désengagée de l'organisation des festivités, l'essentiel d'entre elles aura lieu en face du 1880 Café, boulevard de la Gare (sur une partie du parking de l'Intermarché).

Galettes saucisses pour la restauration, buvettes pour la soif et pour la musique : John Kenny, Ronan one man band, DJ Dimitri.N et surtout Light in cities !

C'est le 17 juin.

09 juin 2016

Monsieur Roger de La Comète est un artiste !


Voila son Bloody Mary ! Pendant que Didier Goux nous parle de tabasco. Ça ne va pas Reveler le niveau. 

La tranche de citron qui sépare les les deux espèces de liquides. C'est beau. Avec la paille qui va jusqu'en bas. 

J'en pleure. 

08 juin 2016

Allo @ligne7_ratp ?

Mardi la semaine dernière (de memoire), et de lundi à aujourd'hui, cette semaine, il y avait un incident vers 9h. Cela m'oblige à prendre le bus 131 ou 47 du Kremlin-Bicêtre à Porte d'Italie puis le tram jusqu'à Cité U puis le RER B et le A pour aller bosser à La Défense. 

Vous ne pourriez pas arrêter de tout mette sur le dos d'incidents techniques ou me trouver une solution plus simple pour aller bosser ?

Concours de circonstances ou de ridicule ?